1162522

Edition : France Loisirs

Genre : Contemporain

 

"Lorsque Martin Ladouceur s'est levé, l'enfant n'a pu se retenir de l'admirer, des lames de ses patins jusqu'au sommet du casque." [Mais qu'est-ce que tu fais là, tout seul? de Pierre Szalowski]

 

Note : 14/20

 

Martin Ladouceur, revient vivre à Montréal suite à son ré-engagement dans son équipe de hockey. Tout le monde se rappelle les soirées trop arrosées, les filles et tous les problèmes qui allaient avec Martin. Mais en ce jour de réveillon, Ladouce va faire une connaissance totalement inattendue, qui va radicalement changer sa vie.

 

Mon avis

De Pierre Szalowski j'avais déjà lu et apprécié "Le froid modifie la trajectoire des poissons". Lorsque j'ai vu cet autre roman de l'auteur chez les éditions France Loisirs, avec sa couverture absolument adorable, je n'ai pas pu résister. J'ai donc embarqué dans cette histoire hivernale.

Durant 288 pages, nous allons suivre Martin Ladouceur, aussi appelé Ladouce. Cet homme est un hockeyeur très connu, mais pas uniquement pour ses scores remarquables. Malgré un nombre de buts inscrits incroyable, Ladouce a marqué les esprits avec ses fêtes très arrosées, ses soirées où il est toujours accompagné de diverses femmes et les scandales à répétition qu'il a provoqué. Le jour où il est prit en flagrant délit par son entraineur, il se fait licencier. Mais, quelques années plus tard, Martin revient jouer dans son équipe. Il arrive le soir de Noël et s'installe à l'hôtel en attendant son premier entrainement le lendemain. Seulement voilà, l'hôtel en question n'est autre que celui dans lequel il s'est fait viré des années plus tôt. Et ici, on se souvient très bien de lui. Le concierge a ordre de ne pas laisser Martin boire. Son mini bar est vidé et ses moindres faits et gestes sont surveillés. Un réveillon pourrit, se dit Martin Ladouceur qui pensait revenir en héros. Mais, en ce jour de fête, tout est possible, et lorsque Ladouce découvre un petit garçon devant la porte de sa chambre, il ne se doute pas que c'est sa vie entière qui en sera bouleversée.

Ce livre est bien plus qu'un roman, c'est un conte. Une histoire qui se déroule à Noël, quand tout est possible et réalisable.

Lorsqu'on commence cette histoire, on se dit que jamais on n'arrivera à supporter Martin. Il est arrogant et désagréable. Mais, très vite on comprend que si Martin est comme il est, une profonde douleur enfantine est cachée là dessous. Son père l'a toujours poussé à devenir un grand hockeyeur, sans se soucier des désirs de son fils. A tel point qu'ils ne se parlent plus depuis que Ladouce a décidé de ne pas prendre son père comme manager. Et outre cette histoire familiale, on se rend compte que tout le monde a tourné le dos à Martin et qu'il se retrouve seul. Plus on avance dans l'histoire et plus on est attaché à lui.

Autre personnage très important de cette histoire, c'est évidemment l'autre Martin. Le petit garçon qu'il trouve devant la porte de sa chambre, alors même que l'hôtel est censé avoir été vidé pour ne pas déranger Ladouce. Cet enfant est adorable, et j'ai aimé sa tendresse qui m'a fait sourire tout au long de l'histoire.

Même si au tout début du livre j'ai été surprise par le style de narration, je peux le dire, j'ai à nouveau été charmée par la plume de Pierre Szalowski

 

Un beau conte hivernal qui vous réchauffe le cœur.