9782290033449

Edition : J'ai lu

Genre : Contemporain

 

 

Janvier 1998. A Montréal, un garçon apprend que ses parents se séparent. Il demande au ciel de lui venir en aide. Au matin, une tempête de verglas s'abat sur la ville, privant une bonne partie de la population d'électricité. En faisant sa demande, cet enfant ne s'imaginait pas à quel point cette catastrophe météorologique allait changer la vie du voisinage

 

 

Le froid modifie la trajectoire des poissons c'est ce genre de livre qui prend plusieurs protagonistes, qui nous les présente, puis qui les mélanges, les fait se rencontrer, se découvrir, s'apprécier. L'histoire se déroule à Montréal, en plein hiver 1998. Si vous vous posez la question, oui cette tempête a bien eu lieu. J'ai vraiment apprécié la plume de Pierre Szalowski. Tout de même, je préfère vous prévenir, étant un auteur québécois, on retrouve parfois des expressions qui peuvent nous faire sourire. Ca m'a légèrement déstabilisé au début, et puis finalement je m'y suis vite habituée.

Dans ce livre, nous allons suivre successivement Boris, le scientifique russe, Julie la danseuse de charme (disons cela comme ça), Simon et Michel le couple homosexuel, Alex et son papa Alexis et enfin le garçon (dont on ne connaît pas le nom) et ses parents. Lorsqu'un jour, peu après Noël ils lui annoncent qu'ils se séparent, ce garçon de onze ans demande au ciel de lui venir en aide. Il ne pensait pas si bien dire, puisque dès le lendemain de sa demande, une tempête de verglas s'abat sur la ville. Alors qu'une partie du quartier se retrouve sans électricité, l'autre, rattaché au foyer des personnes âgées, en a encore. C'est ainsi que Boris, qui compte sur ses poissons pour démontrer la théorie des nœuds, va se retrouver chez Julie, pour pouvoir maintenir l'eau du bac à trente-deux degrés et qu'Alex et son papa, homophobe à ses heures, vont se retrouver chez Simon et Michel.

C'est une très belle histoire que nous livre là Pierre Szalowski. Ses diverses rencontres, entre voisins de longue date qui ne se sont jamais parlé, voir même à peine regardé, sont intéressantes à suivre. J'ai tout particulièrement apprécié la partie sur Julie et Boris. Il faut dire que ces deux personnages sont très attachants. Et j'ai été troublé de ne pas connaître le nom du personnage principal, celui par qui tout commence. Au début je me disais que j'avais du le lire dans les premières pages et ne m'en étais pas souvenue, je suis revenue en arrière pour vérifier, rien. Puis finalement, tout à la fin, il dit lui même qu'il n'a jamais révélé son nom durant le livre.

J'ai frôlé le coup de cœur, mais arrivé peu avant la fin j'ai trouvé que c'était un trop gros "happy end" pour être crédible, mais ça ne m'a pas déçue, c'est exactement ce que j'attendais de ce genre de lecture. Disons simplement qu'en l'ouvrant, on sait déjà comment ça va se finir. Ce qui est intéressant c'est comment les relations se créer entre les divers personnages. Et j'avoue, une lecture super positive c'est exactement ce qu'il me fallait. Ca met un peu de baume au cœur.

Une lecture vivement conseillée en période de grand froid.

 

Challenge 10 inconnus

10inconnusdansmapal_zps234c0ffe

Challenge des 170 idées : 78. Quelque chose de froid

challenge-170-300x199