patates

Edition : 10/18

Genre : Roman étranger

 

 

1946, l'après guerre. Juliet commence une correspondance avec les membres d'un cercle littéraire, habitants de la petite île de Guernesey, dans le but d'écrire un nouveau roman. Sa vie risque bien de changer à tout jamais.

 

 

Comment rester insensible à tout le bruit qu'aura fait ce livre sur la blogosphère. Hautement apprécié de tous, avec un titre assez loufoque, ce roman épistolaire à l'ancienne (on a ici à faire à des lettres, non pas des mails, des tweet ou autres qu'on peut dorénavant voir dans les romans épistolaires) ne pouvais me laisser indifférente. Mais, c'est tout de même avec une légère appréhension que je me suis lancée dans cette lecture. Et si ce livre ne me plaisait pas?

 

Je vous le dis, comment peut-on ne pas aimer les divers personnages à qui on a à faire dans ce roman. Chacun à sa personnalité bien à lui, il y a certains personnages que l'on ne "rencontrera" jamais et qu'on aime pourtant. C'est d'une main de maître que nous dressent là ces deux auteurs les portraits des protagonistes. Quel plaisir de découvrir tantôt Juliet, Sidney, Dawsey, Isola, Amelia, Kit et j'en passe. Il est vrai qu'il faut tout d'abord s'accrocher. On nous balance des tas de noms, qu'on tente de se rappeler, d'associer à un visage, et de replacer dans l'histoire, mais très vite on a l'impression de faire partie de la bande et de tous les connaîtres.

Lorsque la correspondance commence entre Juliet et les membres du cercle littéraire, on se retrouve directement projeté à Guernesey, petite île anglo-normande (78km carrés) relativement touché par la guerre. Les membres de ce club désirent de plus en plus que Juliet écrive un livre sur eux, sur l'occupation allemande, sur leur vie durant la guerre. Pendant le premier tiers on a donc les lettres échangées entre Juliet et les habitants de Guernesey, puis, Juliet décide de se rendre à Guernesey, où elle va brillamment nous entrainer avec elle. Le reste du livre sera surtout de la correspondance entre Juliet (ou les membres du cercle) et Sidney.

L'histoire est magnifiquement écrite. J'avais l'impression d'être en plein été, sous un arbre, sur cette île, avec ces gens. J'ai commencé à m'attacher à chacun d'eux. J'avais réellement la sensation de vivre les évènements à leur côté. J'ai été triste avec eux, j'ai été heureuse avec eux, j'ai eu peur avec eux. Il a été très dur de leur dire au revoir une fois le livre fini.

Si ce livre n'est pas un coup de cœur, c'est uniquement parce qu'il m'a manqué quelques pages de plus, pour nous parler de la situation de Kit. Qu'advient-il d'elle? On peut assez bien s'imaginer quelle tournure vont prendre les choses, mais j'aurais apprécié ne pas devoir me l'imaginer, mais qu'on me le raconte. Outre ce détail, je recommanderai mille fois ce livre, car il en vaut la peine. Ne vous laissez pas effrayer au début par le nombre de personnages, on s'y attache tellement vite qu'on sait direct qui est qui.

 

Challenge des 170 idées : 31. Quelque chose de collectionnable

challenge-170-300x199