9782847201925-le-caveau-de-famille

Edition : Gaïa (Babel)

Genre : Contemporain

 

Benny et Désirée se sont fait une promesse. Ils donnent une nouvelle chance à leur couple s'ils arrivent à faire un bébé en 3 tentatives. Sinon, ils se diront au revoir définitivement. Seulement, parfois la vie n'est pas si simple.

 

 

Pour ceux qui, comme moi, on eu la chance de découvrir la plume de Katarina Mazetti avec Le mec de la tombe d'à côté, on ne pouvait pas passer à côté de ce livre. La suite de l'histoire d'amour (franchement vouée à l'échec) de Désirée et Benny était personnellement très attendue. C'est dans le cadre d'une lecture commune avec Candyshy que j'ai donc sorti ce livre. Dès les premières pages, se fût un réel plaisir de retrouver nos deux protagonistes. J'avoue avoir eu un petit faible pour Anita et son côté assez tranchant (on l'aurait été également à sa place).

Durant tout le livre, on suit cette histoire entre Benny et Désirée. Un homme, une femme, des situations cocasses, des points de vue très différents. Ce que l'on peut réellement apprécier dans cette lecture c'est que cette histoire d'amour est très "vraie". On peut se retrouver dans certaines situations, dans certaines manières de penser. Rien n'est embelli, on n'assiste pas à une romance à l'eau-de-rose. C'est une histoire brute, avec ses bons et surtout ses mauvais moments. La vie de couple n'est pas toujours aisé après l'arrivé d'un enfant.

Certes, Benny m'a passablement déçu dans ce tome (alors que je l'avais adoré dans le premier), par contre Désirée a été à la limite d'un coup de cœur. Cette citadine qui quitte tout, appartement en centre ville, vie peinarde et aisée, pour suivre l'homme qu'elle aime, paysan fauché. Elle s'adapte vite à sa nouvelle vie, même si parfois elle à l'ennui de son ancien mode de vie.

J'ai trouvé que cette lecture partait très fort, au début les évènements s'enchainent rapidement, les points de vue totalement différents rendent les situations souvent loufoques, puis, c'est gentiment retombé comme un soufflé. Arrivé à la moitié, j'ai trouvé que l'histoire stagnait passablement, j'avais plus de mal à accrocher. Puis un tragique accident survient (ceux ayant lu le livre comprendront surement de quoi je parle, le matin où Benny veut déneiger l'allée avec le tracteur) et j'ai trouvé que ça relançait l'histoire. Finalement j'ai lu les 100 dernières pages en une heure à peu près.

Je me demande si c'est réellement un point final où si on peut s'attendre à une suite, mais il est vrai qu'on se demande comment l'auteur pourrait mettre fin à ce couple. Elle nous a donc écrit une fin assez "ouverte", libre à chacun de s'inventer sa propre suite.

 

Lu dans le cadre d'une lecture commune avec Candyshy

 

Challenge 170 idées : 32. Quelque chose de métallique

challenge-170-300x199