518VMwpijgL

Edition : Milady

Genre : Chick-lit

 

 

Abigail est une auteur dont le premier livre a eu un grand succès. Depuis, elle a du mal à relancer sa carrière, bloquée au chapitre 5 de son livre. Pour tenter de la rapprocher de son public, sa manager l'inscrit sur Twitter. C'est là, qu'Abby fera la connaissance de Mark Baynard.

 

Entrez donc dans ce livre écrit principalement en 140 caractères. Tout de tweet conçu, ce roman épistolaire se lit rapidement et nous laisse un petit sourire au coin des lèvres.

Lorsqu'Abby fait la connaissance de Mark, sa carrière n'est pas au beau fixe. Elle se retrouve, par la force du hasard, à endosser le costume de Bif le lapin, elle n'arrive pas à terminer le 5ème chapitre de son roman et par dessus tout son père lui manque énormément. Petit à petit Mark lui redonne confiance en elle. L'entrainant partout durant son voyage en Europe, il lui fera visiter successivement ; la France, l'Italie, l'Angleterre. Une histoire d'amitié se créer gentiment entre nos deux héros.

J'ai apprécié cette lecture toute en simplicité. Très souvent ponctué de référence cinématographique, ce livre peut-être dur à suivre pour les personnes regardant peu (ou pas) la télévision. Les références sont diverses, allant de Casablanca à Buffy contre les vampires (mention spéciale aux chats d'Abby, Buffy la tueuse de souris et Willow la gratouille) en passant par La petite maison de la prairie. J'ai apprécié ces passages, même si parfois il me manquait des renseignements (notamment au moment où ils se disent au revoir, je n'ai pas toujours su de quoi ils parlaient).

Je n'ai pas atteint le coup de cœur comme certains l'ont eu. Même si j'ai passé un bon moment, il m'a manqué le petit quelque chose qui surprend et qui fait qu'on s'attache aux personnages. Je ne garderai pas Abby et Mark longtemps dans mon cœur. Je vous conseille ce livre si vous cherchez une lecture simple, fluide et assez rapide.

 

Challenge 170 idées : 29. Quelque chose d'architectural

challenge-170-300x199

 

Paradise