Oh-Boy

Edition : L'école des Loisirs

Genre : Jeunesse

 

Oh, boy! L'expression favorite de Barthélemy, 26ans, va lui échapper le jour où on lui présentera Siméon, 14ans, Morgane, 8ans et la petite Venise, 5ans. Il fait la connaissance de ses trois demi-frère et sœurs, dont il vient tout juste d'apprendre l'existence, lorsque ceux-ci se retrouvent sans famille. Leur père ayant disparu dans la nature et leur mère venant malencontreusement de mourir en chutant dans les escaliers. Mais, dans cette histoire de tutelle, Bart n'est pas seul. Il y a aussi sa sœur, Josiane, qui, ne pouvant pas avoir d'enfant, va directement tomber sous le charme de la magnifique Venise, mais ne veut pas des deux plus grands. Seulement, les trois petits Morlevent ont fait un jurement : "Les Morlevent ou la mort".

 

Attention : Coup de Cœur

 

coeurs-2

Oh, boy! Comment ne pas tomber sous le charme de ce livre. Un véritable petit bijou, qu'on tient là entre les mains. Passons outre la couverture assez moche qui pourrait nous dissuader d'acheter ce livre, ce serait une grande perte.

 C'est l'histoire de ces trois frère et sœurs, ayant tous une particularité. Siméon est surdoué, Morgane, très intelligente passe inaperçue aux yeux des grandes personnes, et le petite Venise est d'une beauté incroyable. Ces enfants touchés par les coups du sort vont avoir une idée. Leur seule chance de pouvoir rester ensemble, ce serait d'être placé chez l'un des deux autres enfants de leur père. C'est comme ça qu'ils vont faire la connaissance de Bart, homme totalement immature, enchainant les conquêtes et de Josiane, ophtalmologue, qui ne peut pas avoir d'enfant. Au départ, aucun ne veut avoir la garde des enfants, puis en y réfléchissant bien, Josiane veut bien la petite Venise, mais les deux autres sont trop grands. Bart, est d'accord d'être leur tuteur, mais, venant de se faire virer de son travail (quelle mauvaise idée d'avoir rompu avec le patron), il n'a pas les moyens de les prendre en charge.

 Très vite on se rend compte que Bart s'attache (à sa manière), à ces trois petits orphelins. Et du coup, on s'attache nous même à Barthélémy. C'est un personnage que j'ai réellement apprécié. Il m'a beaucoup touché, bien qu'il se mette souvent en situation de victime. Un autre personnage qui apporte à sa façon une touche émotionnelle au livre, c'est Aimée, la voisine du dessus, enceinte et battue par son mari. Forcément on craque aussi pour les plus jeunes. Au final, c'est peut-être Venise qui m'a le moins ému. Morgane, malgré son jeune âge, comprend très vite les situations, et les vit souvent mal, je l'ai adoré. Et Siméon, que dire de lui. Il m'a ému aux larmes (j'étais dans le train alors je n'osais pas trop pleurer), un gaillard plein de courage, qui est forcé de grandir trop vite.

 J'ai trouvé la fin du livre assez "ouverte", permettant aux lecteurs de se faire leur propre opinion et ça m'a bien plu. J'ai pu rectifier les détails qui me dérangeaient et ça à aider à en faire un coup de cœur.

Une histoire véritablement touchante, qui vous prend et ne vous permet pas de lâcher le livre avant d'avoir lu le point final.

Paradise