80782381_p

Nous voilà en route pour cette toute première (pour ma part) édition du rendez-vous mensuel de chez Stéphie, le "Le premier mardi, c'est permis...), rendez-vous dans lequel on parle de nos lectures "inavouables". Et en avant avec le livre :

15844074Qui de nous deux? de Angela Behelle

Édition : La Bourdonnaye
Genre : Erotique (porno)

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète.
Mickaëla Valmur est loin de s'imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire.


Attention -18ans (à vos risques et périls :)

 


Tout d'abord, pour pouvoir bien appréhender ce livre, il faut savoir dans quoi on se lance. Surfant sur la nouvelle vague du livre érotique (on nous balance du Fifty shades et du Dévoile moi à tout va), il faut savoir qu'avec ce livre, on entre dans une autre catégorie, l'érotique-porno.
Il faut être averti avant de se lancer dans cette "aventure", car certaines scènes peuvent choquer si on s'attend à un sympathique livre érotique tranquille, non, certaines scènes peuvent ici heurter la sensibilité (surtout au niveau des pratiques dont on est pas forcément tous adeptes).

M'étant bien préparé (j'en avais lu plusieurs avis et m'étais un peu renseignée avant de me lancer), je n'ai pas eu trop de difficultés avec ce livre.

On est bien d'accord, l'histoire reste simple, mais bon on en demande pas trop avec ce genre de livre.
Une prof, un élève, des chatouillis-chatouilla entre deux cours (au début c'est seulement entre les cours), on est bien dans le genre de livre auquel on s'attendait.
Les quelques interrogations qu'on peut avoir (vis-à-vis de l'histoire, pas de certaines pratiques dans lesquelles on est pas forcément experts), ont pour ma part été entièrement satisfaites, puisque je boucle ce livre sans avoir un gros point d'interrogation qui plane. J'en suis au point de me demander de quoi peut bien parler le tome 2 (oui parce qu'il y a une suite).
Ne soyez pas déçus par contre, les scènes sont très peu descriptives. L'auteur ne s'est pas embêtée avec les détails, elle va droit au but (alors qu'Alexis a une fâcheuse tendance à aller au fond des choses).

Je vous le dis tout de suite, Alexis m'a parfois posé problème, à la limite il me faisait un peu peur. J'avais souvent l'impression qu'il allait faire quelque chose de mal à Micky, même s'il lui demande sans cesse de dire stop s'il va trop loin (bon en même temps c'est du SM donc oui il lui fait un peu mal). En tout cas, je ne porte pas Alexis dans mon cœur comme on adore (apparemment, je ne l'ai pas encore lu) Christian Grey.
Par contre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Mickaëla. Alors je sais, on peut très mal la juger. Elle se laisse tout faire, ne dis jamais non, aïe, stop. Elle obéit au doigt et à l'oeil (peut-être un peu trop facilement au début), on pourrait penser qu'elle dénigre l'image de la femme, mais personnellement je l'ai adoré et ai respecté qu'elle accepte d'aller jusqu'au bout du délire d'Alexis (bon à part la scène avec Lucas qui m'a donné envie d'aller fouetter Alexis).

Au final un livre qui m'a assez plu, même si je n'en garderai pas un souvenir de grande littérature. Je me pencherai sur le tome 2 après avoir lu Fifty shades. Je suis ravie d'avoir participé à ce rendez-vous.

Et vous, quelle lecture inavouable avez vous fait cette semaine?

Et comme elle n'est pas innocente à ma lecture de ce livre (hyper française la phrase), je vous mets le lien de la chronique de Sophie


Paradise